Pour dire non au licenciement de notre collègue

Le 7 août, nous étions en grève ½ journée
et une centaine au Lagny pour dire à la direction :

NON, les entorses au règlement : Clic/Clac, dépassement du temps de repas, faire rentrer un proche dans l’organisme, ne méritent pas le licenciement !
Notre collègue n’a causé aucun préjudice à l’organisme, n’a fait aucune faute lourde, n’a jamais eu de procédure disciplinaire auparavant.
L’échelle des sanctions est assez vaste (avertissement, blâme, mise à pied avec ou sans traitement) pour ne pas appliquer la sanction extrême : le licenciement !

La Direction doit réduire la hauteur de la sanction !

Mme P. et M. D. sont venus rejoindre les collègues grévistes rassemblés à la cafétéria et ont écouté leurs arguments contre la démesure de la sanction.

M. D. a indiqué qu’il informait M. Ravoux et donnerait sa décision d’ici 2 jours.

Merci à tous les grévistes et particulièrement
à ceux qui se sont déplacés au Lagny.

Nous vous tiendrons informés.
Si la Direction maintenait sa décision de licenciement nous vous appellerons à nouveau à des actions car notre collègue ne doit pas être licenciée ce serait TOTALEMENT INJUSTE ! ! !

Imprimer cet article Télécharger cet article