HORIZON 2020 N°6

Le dernier « A la volée » de la Direction du 15 février 2017 adressé à l’ensemble des salariés pose question.


•    Comment décider arbitrairement d’une modification du projet « URSSAF 2020 » sur le versant métier en ne pensant qu’à une partie du personnel ?
•    La Direction a-t-elle vraiment vérifiée le nombre de collègues qui verraient leur temps de trajet rallongé ?
•    Quels vont être les collègues qui vont devoir s’installer à Champs sur Marne à la place des Contrôleurs Sur Pièces ?
•    Quels ont été les arguments pour que la DDR 95 ne traite que des Travailleurs Non Salariés (TNS) pour les comptes et le contentieux ?
•    La Direction va-t-elle placer de ci de là les personnels comme bon lui semble ?
•    La Direction n’a-t-elle pas pris en compte notre consultation ? 98 % des collègues souhaitent garder leur métier et 91 % désirent rester sur leur site.
•    Comment la Direction peut-elle rester sur sa décision de mutualiser à ce point les TNS, alors que la lettre de cadrage de l’Acoss sur l’article 16 de la LFSS 2017 n’est  toujours  pas sortie ?
•    Que deviendront les collègues sur les sites spécialisés si l’URSSAF perd les comptes TNS ?

La future réorganisation sur l’entité des deux réseaux URSSAF/RSI est toujours dans le flou.
Et quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ! !

La Direction nous apporte la preuve qu’elle ne cesse de nous mentir puisque les arguments qu’elle nous sert pour modifier l’organisation sont les mêmes qu’elle nous avait donné lors de l’annonce du projet en nous  disant : « nous avons étudié le temps de trajet de chaque  salarié et certains voient leur temps de transport rallonger, mais c’est à la marge ….. »

La Direction cherche à  contenter les uns au détriment des autres. « Diviser pour mieux régner » n’est pas un concept de la CGT.
Lorsqu’un projet de cette ampleur est programmé, c’est l’ensemble des salariés qui  est impacté.
Les décisions incessantes de la Direction, modifiant nos organisations de travail, conduisent à une instabilité sur notre avenir professionnel qui forcément pèse  sur nos conditions de travail et de vie !
Nous exigeons de la Direction qu’elle tienne compte du résultat de notre consultation. Changer de métier  ou de site n’est pas chose facile, surtout lorsque c’est imposé.

Gérer un compte cotisant Régime Général, ce n’est pas gérer un compte RSI  ! ! !  
Travailler à Cergy, n’est pas travailler à Champs sur Marne ! ! !

Bien sûr nous porterons toutes ces questions lors des instances DP/CE/CHSCT et nous vous tiendrons informés des réponses apportées.
Mais, une simple question doit nous être posée : Jusqu’à quand allons-nous accepter  les décisions  d’une Direction qui  n’a que faire de l’humain ? Discutons, organisons-nous pour exiger et obtenir :
•    Une répartition des comptes RG et TNS sur chaque site ;
•    Le droit d’exercer notre métier sur le site qui nous convient (Avec le Travail à Distance)
•    Des contreparties à tous ces changements ;

Avec la CGT et l’UGICT-CGT, exigez d’être respectés et entendus !

Imprimer cet article Télécharger cet article