28 mars 2017 – Elections professionnelles

Délégués du personnel (DP)  et  Comité d’entreprise (CE)

VOTER EST UN DROIT, FAISONS LE VIVRE !
Le 28 mars votez et faites voter !


Durant les mois de janvier et février nous avons négocié les protocoles électoraux  (durée du mandat/nombre de sièges etc…) pour l’organisation des élections professionnelles de mars 2017.
•    En 2011 :
URSSAF RP nous avions 18 sièges DP et 10 sièges CE
URSSAF 77 nous avions   6  sièges DP et  5 sièges  CE
Soit                                     24+15 = 39 sièges
•    En 2013 lors de la fusion la Direction avait réduit le nombre de sièges : 26 pour les DP et 12 pour le CE = 38 sièges
•    Aujourd’hui en 2017 au début des discussions la Direction proposait un accord sur la base de 20 sièges DP et 11 CE soit 31 sièges.
Le Code du travail prévoit, au regard de l’effectif actuel, 16 et 9 = 25 sièges.
Qui a dit que petit à petit on chercherait à nous ramener au code du travail ? !…En plus Macron et consort sont passés par là…

Le nombre de sièges que nous obtenons ce sont des moyens pour les salariés. Alors, il n’est pas question qu’au nom des réductions d’effectifs nous devions avoir plus de travail et moins de droits !

+ de sièges c’est + d’élus pour + d’activité sur les sites, + de délégués pour écouter et assister les collègues , + d’élus sur poste de travail, + d’élus pour organiser des prises de parole pour vous informer et construire avec vous les revendications et vous aider à les faire aboutir.

Alors que nous avons continuellement des réorganisations et restructurations, qu’horizon 2020 se prépare, il n’est pas acceptable de subir une réduction des droits des salariés !

C’est pourquoi CGT et UGICT-CGT ont été à l’initiative de la construction d’un front commun pour réclamer :
– le maintien du nombre de sièges actuel : 26 en DP et 12 en CE ;
– un mandat réduit à 3 ans ;
– une seule DP.

C’est grâce à ce front commun que nous avons pu obtenir que la Direction établisse un protocole sur la base de 25 sièges DP au lieu de 20 et 12 CE.
Nous avons donc signé ce protocole électoral puisqu’il permet de préserver une bonne partie de vos droits.

Imprimer cet article Télécharger cet article