Compte-rendu du CHSCT du 10 mars 2017

Prise d’acte sur le projet de réaménagement du RDC de Cergy, qui consiste à implanter 3 postes de travail, pour installer le groupe de travail chargé de la gestion des comptes des  laboratoires rapatriés de Paris sud). Nous déplorons que seuls les gestionnaires TI aient été sollicités d’autant que la répartition des comptes dans le cadre de Urssaf 2020 n’est pas encore stabilisée…
Transfert d’activité de la CCVRP
Une réunion s’est tenue le 8 mars entre les CHSCT, CE et Directions des 2 organismes, afin d’apporter des réponses aux questions que se posent les agents concernés. Les salariés de la CCVRP étant les mieux placés pour donner leur avis sur ce transfert, nous avons demandé un report pour donner le nôtre en fonction du leur.
Prise d’acte sur le référentiel d’aménagement des espaces
La Direction a demandé à un collectif issu de divers secteurs de travailler  sur ce projet. Deux élus du CHSCT ont accepté de s’y associer, sous couvert d’une déclaration préalable précisant les limites de leur participation.
Quelques avancées : des salles de réunion de différentes tailles, la fin des « open space », attribution de bureaux individuels en fonction du type du métier et non du niveau hiérarchique, installation des cadres de proximité dans des bureaux individuels ouvrant sur l’espace de travail de leur équipe.
Des inquiétudes : les 12m2 par agent risquent de ne pas être atteints sur tous les sites en 2020 …exemple Montreuil et Paris. Nous avons demandé un bilan chiffré des surfaces nettes sur l’ensemble des sites actuels et à venir.
Des points négatifs  : nous déplorons que la Direction n’ait pas prévu des espaces de détente sur tous les sites, les points boisson situés entre les photocopieuses et les couloirs de circulation ne permettent pas « l’effet  détente escompté ». Le maintien de la moquette dans les espaces de travail, alors que c’est d’autant plus un facteur d’allergie, que le nettoyage est  insuffisant. Nous sommes toujours en attente d’une réflexion approfondie sur le secteur des flux entrants et les centres d’accueil.
Des regrets  : pas de réflexion sur l’intégration d’un restaurant d’entreprise sur chacun des sites de l’organisme. Le groupe de travail n’a pas été réuni pour conclure sur la synthèse de ces travaux. Comme la Direction n’indique pas clairement ce qu’elle retient de ce projet, nous craignons que ses bonnes intentions  n’engagent que ceux qui y croient…
Sur le site du Lagny, on se tasse pour mettre en place la scission du pilotage des comptes RG et TI.
Au 2è, transfert des statistiques (initialement au 5è) et de l’Udac 93 (initialement au  Rousseau), à la place de la B52. Au 4è, intégration du pôle médiation et de la PAO (actuellement au 5è). Au 5è, installation des collègues de la répartition et des secteurs pilotage RG et TI. Nous avons alerté sur les dysfonctionnements de la climatisation qui semblent résulter des modifications de cloisons. La Direction nous dit qu’un audit est en cours à ce sujet….donc à suivre mais rapidement quand même !
Au Rousseau, on se tasse depuis l’emménagement et on continue aujourd’hui pour créer au 3è une unité RG supplémentaire. Au  2è, on crée une salle de réunion, jusqu’à quand va-t-on la garder ? La dernière a tenu moins d’un an ! ! ! Les délégués du recouvrement ont droit à un dernier petit tour de chaises musicales : ils sont installés à la place de l’Udac qui a été envoyée au Lagny, ils ont changé de place presque tous les ans, et vont bientôt être dispersés (voir réorganisation des délégués du recouvrement dans nos CR CE).
Encore et toujours des changements à Melun avant le « Big Bang 2020 », afin de mettre en place le nouveau secteur relations de service ; là encore, les délégués du recouvrement font un tour de chaises musicales (pas de jaloux ! ) tout ça pour aménager la plateforme téléphonique qui avait été solennellement supprimée l’an dernier. Mais réjouissons nous, ils seront mieux installés, une nappe acoustique sera posée !
Le box d’accueil sera divisé en deux afin de créer un espace de réception pour les inspecteurs du recouvrement, nous avons alerté sur l’absence de lumière dans ce nouveau box. Mais la Direction s’empresse de nous répondre que les locaux seront plus confortables à Lieusaint…
Au Marceau, on se tasse également : les collègues du Centre National de Production seront rattachés à l’Acoss au 1er janvier 2018, mais en attendant, on embauche des prestataires informatiques et on se serre pour leur faire de la place, mais pas besoin de bouger les cloisons, ouf ! !
Information sur la conciergerie  : ça ouvre en mars avec le printemps ! Le projet pourrait être intéressant si les salaires du personnel permettaient de s’offrir les services proposés.  Pour en bénéficier, chaque agent doit remplir un bulletin d’adhésion (gratuit) et accepter une autorisation de prélèvement pour les règlements, moins drôle !
Urssaf 2020
Le chantier de l’immeuble de Champs sur Marne doit commencer en juin. Celui de l’immeuble de Paris Nord cet été et celui de Lieusaint à la fin de cette année. Pour le site de Cergy, les discussions sont en cours.
A propos de la répartition des métiers entre les différents sites, rien de neuf depuis l’annonce du mois dernier (Cergy devient TI et Evry RG). Nous avons demandé s’il y aurait une marge de négociations, la Direction   a répondu que « non elle n’entend pas négocier sur ce sujet » comme sur bien d’autres d’ailleurs ! ! !
Information sur les nouvelles dispostions réglementaires portant sur les visites auprès du service santé au travail : des visites d’information et de prévention par un médecin ou infirmier, qui donnent lieu à une simple attestation de suivi, dans les trois mois suivant l’embauche, renouvelée selon une périodicité qui ne peut pas excéder 5 ans. Pour les salariés dont l’état de santé, l’âge, les conditions de travail ou risques professionnels le nécessitent, un suivi renforcé par le médecin du travail qui décide de la périodicité. Visites  sur demande maintenues. visites  de pré-reprise, à la demande du salarié, de son médecin  ou du médecin conseil de la SS. Les visites de reprise sont obligatoires après congé maternité, maladie professionnelle, arrêt de travail d’au moins 30 jours.
Sur l’avancement de la nouvelle organisation relative au recouvrement des cotisations des travailleurs indépendants, la Direction nous répond qu’elle attend toujours une communication de l’Acoss, qui doit elle même attendre la sortie du Décret….en attendant on reste dans le flou et ça génère d’autant plus de stress chez nos collègues que la Direction organise petit à petit la gestion séparée des comptes RG et TI facilitant ainsi la prise en charge du recouvrement des cotisations des TI par d’autres organismes que les Urssaf.

Prochaine plénière le 3 avril 2017

Imprimer cet article Télécharger cet article