CHSCT du 6 juillet 2017 – Avis sur le projet DSI 2018

Au plan national nous déplorons un projet mené au gré des circonstances :
–    Des informations divergentes voire contradictoires selon les sites, fournies à des dates différentes ;
–    Tantôt avec création d’un établissement distinct tantôt sans…
–    Un document d’information conséquent mais manquant de clarté sur l’organisation cible, l’évolution des effectifs, le détail des activités, une absence d’organigramme détaillé ;
–    Des délais qui n’ont pas permis de réaliser toutes les expertises souhaitées.


En tant que salariés de l’URSSAF IDF, nous avons des doutes sur l’efficacité de la nouvelle organisation et craignons qu’elle ne dégrade encore plus les systèmes d’informations déjà bien essoufflés dont nous payons journellement les nombreux dysfonctionnements.

Les documents fournis font état pour l’URSSAF IDF de 83 salariés transférés au 1er janvier 2018.

Aujourd’hui les entretiens d’affectation sont en cours et nos collègues sont inquiets :
–    Quelle structure juridique ?
–    Comment sera gérée la période transitoire ?
–    Quel cadre collectif de travail ?
–    Quel lieu de travail à court, moyen et long terme ?
–    Quelle organisation ?
–    Quel contenu métier ?

En effet à ce jour ils n’ont aucune visibilité ni garantie sur leur avenir professionnel.

Nous demandons :
– Que les souhaits des agents soient respectés ;
– L’alignement par le haut des accords locaux ;
– Le respect des protocoles nationaux notamment en termes d’attribution de prime de mobilité fonctionnelle et géographique. Pour nous un changement de libellé d’emploi induit un changement de fonction !

Dans ces conditions, les élus CGT et Ugict-CGT au CHSCT donnent un avis négatif à ce projet DSI 2018.

Cet avis voté par CGT/UGICT/FO et SUD est devenu l’avis négatif du CHSCT. La CFDT a fait un avis négatif à part.

Imprimer cet article Télécharger cet article