Compte-rendu de la délégation du personnel du 3 mai 2018

 

Préalablement à cette DP, nous avons pris connaissance de la Cog récemment signée et du message faussement rassurant du directeur général dans son « à la volée ». Cette Cog prévoit la suppression de 880 ETP dans l’ensemble des Urssaf. Un tel chiffre annonce une nouvelle et scandaleuse dégradation de nos conditions de travail. Nous aurons évidemment l’occasion de revenir sur ce point.

Grèves du 22 mars et du 19 avril

247 grévistes sur un effectif de 2 039 salariés, soit un taux de 12,1 % de grévistes (chiffres définitifs).
111 grévistes le 19 avril (provisoire).

Effectifs – Départs avril 2018

36 départs : 12 départs en retraite, 3 mutations, 2 démissions, 1 licenciement, 18 fins de contrat.
Au 30 avril, il y avait 2 323,97 ETP/CDI et 47,46 ETP CDD.

Effectifs – Recrutement avril 2018

3 embauches en CDI seulement. La direction semble contente du nombre d’embauches, a priori non autorisées tant que le CPG n’est pas signé.
En attendant, le solde Embauches / Départs (hors mutations DSI et CCVRP) est de – 62 depuis le début de l’année !
8 ex-CDD ont été embauchés en CDI depuis le début de l’année, et 10 anciens CDD ont été embauchés depuis en CDI fin 2017. 3 embauches en CDI et 17 embauches en CDD prévues en mai.

Prévisions des départs en retraite

113 départs prévus en 2018.

Embauches d’été

10 seulement, sur mi-juillet à mi-août. Une nouvelle procédure pour si peu d’embauches, fallait oser…

Mutations

38 situations en instances. 1 nouvelle demande et 6 situations réglées en avril.

Procédures Articles 48

Décisions rendues : une mise à pied de 7 jours, une mise à pied de 3 jours, un blâme, 1 avertissement. Et une autre procédure en cours. Cela fait beaucoup et augure mal de l’avenir.

DSN

Taux de montée en charge de 92 %, ce qui laisse pas mal de comptes hors DSN. Dans le même temps, on a demandé aux collègues des DDR d’annuler des taxations d’office sur des DSN sans motif apparent. Au bout du compte, ça fait moins de TO, mais on voit dans quelles conditions !
Sinon, les conséquences engendrées par la mise en place de la DSN restent énormes, en particulier avec la multiplication des échéances liée au passage à la périodicité mensuelle de la plupart des comptes.

Prime d’intéressement

2 457 formulaires adressés. 2 111 collègues ont demandé le versement, soit 86 % des effectifs. 112 collègues n’ont pas répondu à ce formulaire.
Par ailleurs, certains s’étonnaient de la baisse de cette prime, mais c’est le propre d’une prime au montant aléatoire, basée sur l’atteinte de résultats. Et cela ne remplacera jamais une hausse pérenne des salaires. La preuve.

Transactions PCOR

Pas de nouveau sur les modalités de gestion de ces transactions. Sujet sensible, car en lien avec d’éventuels passages niveau 3 / niveau 4…

Décryptage

Pas de nouveauté, l’étude serait en cours. Ce n’est clairement pas une priorité pour la DRH.

Fiches téléphoniques

Même réponse qu’aux précédentes DP. De fait, des directions maintiennent ce délai de 48 heures alors que les stocks sont énormes. Lamentable.

TAD et TADO

Quotas variables selon les branches (pas de quota à la D1 et la D7).
Réflexion en cours sur le travail à distance sur un autre site. A suivre.
Rappel : une journée de TAD non utilisée ne se récupère pas. L’extension du nombre de jours TAD est non prévue pour le moment.
Des soucis à prévoir quant à l’attribution d’un ordinateur portable pour le TADO.
Par ailleurs, pas de souplesse accordée suite aux divers problèmes de transport (par exemple, pas de crédit compteur supplémentaire, …).

Dossiers personnels

Nous avons exigé que les dossiers personnels soient épurés au bout de 3 ans. La DRH dit que c’est déjà fait… sauf que cela n’a pas été le cas dans une procédure récente.

« Candidatures » Urssaf IDF

La Cog 2018-2022 prévoit un grand plan de redistribution d’activité. Plusieurs chantiers sont en préparation : la Paie, les flux entrants, la gestion des Pam… L’Urssaf IDF s’est portée candidate pour récupérer ses activités. Les arbitrages ne sont toujours pas connus. Une réunion de négociation du CPG entre la direction et l’Acoss se tiendra le 22 mai.

DDR 78 – réfectoire

Le RIE a été fermé. Or, le réfectoire est sous-dimensionné pour accueillir les collègues. De fait, déjeuner dans de bonnes conditions devient compliqué. Cela s’annonce mal pour Urssaf 2020 !

Prise des congés

Nous avons dénoncé l’attitude de la direction qui laisse des responsables dicter leur ligne de conduite (congés validés tardivement ou refusés pour des motifs futiles). C’est très énervant.

Vacances de poste

Des vacances ouvertes sont parfois suspendues, d’autres postes sont pourvues sans VP, etc.
VP suspendue en centre d’accueil (réflexion en cours sur l’accueil).

Heures de dépassement

Le directeur général veut adopter une position ferme en disant qu’il faut respecter le protocole horaires variables. Dans le même temps, la pression est souvent très forte pour rendre des travaux dans des délais contraints, entrainant de facto des dépassements d’horaires. Au final, l’attitude du directeur revient à dénoncer ces dépassements, en faisant rejaillir sur les collègues la responsabilité des dépassements horaires. C’est proprement inadmissible.

Déplacements et repas sur site

Manifestement, le protocole d’accord qui date de 2015 ne s’applique que très partiellement. Le directeur général veut éclaircir les pratiques en la matière. A suivre car il ne faudrait pas que ce « toilettage » se fasse à notre détriment.

Prélèvement à la source

De nombreuses inconnues demeurent sur ce dossier, tant du point de vue « employeur » que « recouvrement ». Au final, un manque total de visibilité…

Nouveaux droits des salariés

La fiche RH récapitulative est en cours de finalisation.

Inspecteurs du recouvrement

La direction du contrôle nie que les nouveaux indicateurs relatifs à l’activité des inspecteurs tranchent avec les indicateurs suivis jusqu’à présent, faisant des inspecteurs hors LCTI des collègues faisant avant tout des actions d’accompagnement plutôt que des actions de contrôle. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce point.
72 inspecteurs avec plus de 4 ans d’ancienneté sont toujours au niveau 6. Cela représente 28 % des inspecteurs N6+N7, alors que cette part devrait être inférieure à 25 %.

GLRH

Il ne reste que 4 GLRH à ce jour. A terme, 2 seulement sont prévus.

Formations

C’est l’Acoss qui est responsable du contenu des formations. La direction nous demande de faire remonter si nous avons connaissance de cas de formations inadaptées ou autres.

Permanences au SSI

Les collègues de l’Urssaf ne sont pas obligés de tenir ces permanences au SSO (appel au volontariat uniquement).

Prochaine DP : jeudi 7 juin 2018
N’hésitez pas à nous transmettre vos questions
Courriel : cgturssafidf@orange.fr

Imprimer cet article Télécharger cet article