1er Mai 2018 – Journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs.

Solidarité internationale – Justice Sociale – Paix

De très nombreux salariés du public, du privé, les retraités se mobilisent pour défendre l’emploi, le service public, ou exiger des augmentations de salaires et des pensions !

Ce sont les cheminots, les salariés de la Fonction publique, de l’enseignement, de l’énergie, de la justice, des Ephad, de Carrefour, d’Air France, ainsi que les étudiants contre la sélection pour l’entrée à l’Université.

Les réformes ultralibérales s’amplifient en France. Après la loi travail, les réformes de l’assurance chômage et de la formation professionnelle, la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants (ORE), Macron vient d’annoncer pour 2019 son projet de réforme des retraites (privé–public) en un système unique qui aboutirait une nouvelle fois à une baisse des pensions.

Le Gouvernement et sa majorité parlementaire s’enferment dans une remise en cause profonde de notre modèle de société.
Leur but est d’instaurer, par la force, une société toujours plus injuste, toujours plus inégalitaire parce qu’uniquement tournée vers l’enrichissement des plus riches, vers la satisfaction du grand Patronat et du MEDEF !
Aujourd’hui l’attitude méprisante de Macron est inacceptable, il doit respecter et négocier avec ceux qui portent des revendications visant à améliorer les conditions de vies et de travail !

Agissons pour des solutions de progrès social !

– L’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, le Smic à 1 800 €
– Le développement de l’emploi de qualité, la réduction du temps de travail à 32 heures avec création d’emploi.
– L’obtention de droits collectifs de haut niveau prévus dans des conventions collectives ou statuts.
– Le développement d’une industrie respectueuse de l’environnement et créatrice d’emplois, de services publics qui répondent aux besoins des populations.
– L’égalité femmes-Hommes.

Les moyens existent : Il faut partager les milliards !

Les 40 plus grandes entreprises françaises annoncent 94 milliards d’Euros de bénéfices en 2017 ! Mais parlons également du CICE versé aux entreprises, le Crédit d’impôt Compétitivité Emploi, soit 20 Milliards ou du Pacte de responsabilité qui a couté 41 Milliards d’Euros. Plus de 200 Milliards donnés sans contrepartie aux entreprises sont restés sans effet sur l’investissement et l’emploi. Les entreprises ne font qu’empocher cette manne financière d’argent public et le seul résultat, c’est l’augmentation des marges pour les entreprises aux profits, principalement des actionnaires.

La CGT vous invite à rejoindre la forte mobilisation uni- taire en cours pour construire un rapport de force favorable au monde du travail et mettre un terme à ces politiques de destruction sociale.

Pour être plus fort, il faut être plus nombreux !

Manifestation unitaire
CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF
14h30 Bastille Paris

Imprimer cet article Télécharger cet article